Saviez-vous qu’on pourrait économiser 15-millions de kWh?

Comme chaque incinération nécessite environ 300 kWh d’énergie et en Suisse par an environ 50’000 personnes sont incinérés, on utilise approximativement 15’000’000 kWh pour les Incinérations. C’est environ autant qu’une petite ville de 10’000 habitants requérit en énergie électrique. Cela soulève la question, si cette énergie ne soit pas mieux mise au disposition aux gens vivantes, au lieu de l’utilisé pour incinérer les morts ?
L’enterrement d’une personne est aussi l’expression de sa foi ou de sa croyance. La façon du pensé d’une société, se reflète aussi sur le façon qu’elle trait ses morts. Dans le judaïsme et dans l’islam l’enterrement du corps entier a toujours été pratiquée. Aussi dans le christianisme était enterrement du corps entier la pratique habituelle jusqu’au milieu du 18ème siècle.
Cependant, parmi les païens la pratique de l’incinération a toujours été une sépulture commune, Europe y compris. C’était dans l’année 786, que par un décret de « Charles le grand », la l’incinération des morts était interdit sous peine de mort. Ce décret était justifie par l’origine de l’incinération dans l’idolâtrie et dans son incompatibilité avec la fois chrétien. Par la suit, en Europe, l’incinération des morts n’a presque plus été pratiqué pendant plus que mille ans. Pour le refus d’incinération, la croyance en la résurrection avait également joué un rôle décisif.

Dans le 18ème siècle des « libres-penseurs » se sont efforcé, de nouveau d’introduire en Europe la crémation. Ils voulaient une forme de sépulture, qui est opposée à la foi et la croyance chrétienne et spécialement en la résurrection. Pour promouvoir la crémation dans la politique dans la société et dans les églises, l’aspect de l’hygiène et le manque d’espace dans les cimetières ont été avancées.

D’un autre côté, il y a aussi des gens, liées à la nature, qui veulent être incinéré parce qu’ils veulent avec leurs cendres servir à un arbre comme nourriture. D’autres  gens laissent disperser leurs cendres dans une rivière afin de rester part d’un « cycle éternel ».

La Bible parle presque uniquement de «enterré, enterrement, tombe, crypte ou de la décom-position”. Elle parle seulement à quelques reprises d’incinération, et si elle le fait, qu’en liaison avec un jugement. De Moïse, on peut lire que : «Le Seigneur l’a enterré dans une vallée près de Beth-Peor à Moab” (5e Genèse 34,6). En vue de la résurrection il est écrit dans le 1er Cor. 15:44: «Il est semé corps physique, il ressuscite corps spirituel.” Sur la base des indications de la Bible, les chrétiens ont dans la passé refusé la crémation.
Aujourd’hui par contre il est souvent enseigné que la Bible ne donne pas d’information claire sur ce sujet, donc un chrétien pourrait choisir lui-même, quelle sépulture qu’il veut. Sous l’influence de libres-penseurs, certains, théologiens manquent pas de donner à la crémation une apparence chrétienne a fin qu’elle soit mieux accepter par leur fidèles. (Tout comme il se fait actuellement avec la musique rock dans diverses l’églises.)
Ceux qu’ont une croyance ferme en la parole de Dieu et qui ont aussi une conviction intérieure de la résurrection des vivants et des morts, ceux gens ont aussi envie de faire ça que Dieu nous indique dans la Bible aussi dans leur dernier acte sur la terre. Avec un enterrement, une person-ne peut être sûr qu’elle ne contredit pas à la parole de Dieu. L’enterrement est également une témoignage de la croyance en la résurrection de Jésus-Christ et en la premier et la deuxième  résurrection des morts: La première résurrection des croyants à la vie et la 2ème résurrection des incrédules au jugement ressusciter doivent tous. Heureux l’homme qui a part dans la première résurrection.
Aujourd’hui, dans des nombreux endroits, la crémation est la règle, ça qui veut dire, si rien d’autre n’a été disposé, ou les membres de la famille requiertent une enterrement, on incinère. Ce pour ce raison là, que l’association pour l’enterrement (VE+P) recommande, que toute personne qui ne veut pas être incinéré mais enterre, remplis une disposition pour un enterrement personnelle et met à cet égard au courant tout ses proches. Des formulaire pour un telle disposition peuvent être sortie et imprimée sur la site internet www.ve-p.ch ou commandé gratuitement chez: Secrétariat VE+P, Case  postale 16, 8514 Bissegg ou Tel. 071 977 32 44

Arthur Bosshart
Sekretär VE+P

Saviez-vous que 15-millions kWh pourrait être économisé?